Face à l’urgence climatique, la marque de cosmétiques Lush se joint à Greta Thunberg et ferme 900 boutiques dans le monde, les 20 et 27 septembre.

Photographie de page d’accueil : © Lush

Les 20 et 27 septembre, les clients de la marque de cosmétiques Lush trouveront porte close. En soutien à l’initiative de Greta Thunberg #FridaysForFuture, Lush a décidé de fermer la majorité de ses boutiques physiques, soit au total 900 boutiques dans 49 pays. Les activités de e‑commerce, les ateliers de fabrications mais également le siège social, sont mis à l’arrêt.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LUSH France (@lushfrance) le

Plus qu’une stratégie de communication, l’idée est surtout de permettre aux 5000 employés de participer à la Marche pour le climat. Pour Mark Wolverton, PDG de Lush États-Unis, “nous partageons tous cette planète, c’est pourquoi nous devons nous unir pour tirer la sonnette d’alarme et ainsi montrer aux politiques que le ‘business à l’ancienne’ est révolu. La crise climatique n’attend pas, donc nous non plus.”

Si toutes les entreprises ne se révèlent pas aussi militantes que Lush, on peut tout de même compter sur Patagonia et Ben & Jerry’s pour suivre le mouvement de la jeune activiste suédoise.