Un scientifique a créé des steaks végétaux à imprimer en 3D

 

La technologie au service du véganisme.
Le chercheur italien Giuseppe Scionti a mis au point une alternative à la viande pouvant être imprimée en 3D.

Com­posés notam­ment à par­tir de petits pois et d’algues, ces steaks ont une tex­ture se rap­prochant de celle de la viande. Il pour­raient égale­ment être présen­tés comme une solu­tion à la mal­nu­tri­tion.

Le spé­cial­iste en bio­médecine a tra­vail­lé pen­dant trois ans sur ce pro­jet et par­ti­c­ulière­ment sur la com­po­si­tion des tis­sus fibreux. Cette nou­veauté, bonne nou­velle pour l’environnement, pour­rait égale­ment intéress­er le monde de la cui­sine molécu­laire. Giuseppe Scionti s’est déjà rap­proché du chef Fer­ran Adrià, con­sid­éré comme l’un des meilleurs au monde, et du lab­o­ra­toire culi­naire des frères Roca.

Même si son aspect laisse encore à désir­er, le poten­tiel de cette inven­tion est impor­tant. Pour le moment, les 100 grammes coû­tent 2 euros, un tarif assez élevé mais qui devraient rapi­de­ment baiss­er d’après Giuseppe Scionti. Après les glaces et les burg­ers veg­ans à imprimer, cette petite révo­lu­tion devrait con­tribuer à la démoc­ra­ti­sa­tion du sans viande.

Arti­cles liés

Recevez le meilleur de Vegan Magazine ✨

Pour être au courant des dernières actu­al­ités, événe­ments et bons plans trou­vés pour vous.

En vous inscrivant vous acceptez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité