Un scientifique a créé des steaks végétaux à imprimer en 3D

La technologie au service du véganisme.
Le chercheur italien Giuseppe Scionti a mis au point une alternative à la viande pouvant être imprimée en 3D.

Composés notamment à partir de petits pois et d’algues, ces steaks ont une texture se rapprochant de celle de la viande. Il pourraient également être présentés comme une solution à la malnutrition.

Le spécialiste en biomédecine a travaillé pendant trois ans sur ce projet et particulièrement sur la composition des tissus fibreux. Cette nouveauté, bonne nouvelle pour l’environnement, pourrait également intéresser le monde de la cuisine moléculaire. Giuseppe Scionti s’est déjà rapproché du chef Ferran Adrià, considéré comme l’un des meilleurs au monde, et du laboratoire culinaire des frères Roca.

Même si son aspect laisse encore à désirer, le potentiel de cette invention est important. Pour le moment, les 100 grammes coûtent 2 euros, un tarif assez élevé mais qui devraient rapidement baisser d’après Giuseppe Scionti. Après les glaces et les burgers vegans à imprimer, cette petite révolution devrait contribuer à la démocratisation du sans viande.

Articles liés