Le guide complet des crèmes solaires vegan et éco-responsables

 

La crème solaire est un produit qui peut sembler banal mais qui représente un risque réel pour la peau, les animaux et les océans. On a donc déniché pour vous les crèmes solaires vegan les plus clean et éco-responsables du marché. En crème ou en spray, focus sur 10 protections solaires exigeantes, pour profiter sereinement des beaux jours.

La crème solaire nous pro­tège des rayons UV. Alors que les UVC sont blo­qués par la couche d’o­zone, les UVA et UVB arrivent jusqu’à la Terre et peu­vent abîmer notre peau. Les UVA, qui représen­tent 95% des UV, sont les rayons qui pénètrent le plus pro­fondé­ment dans la peau. Ils sont la cause des dégâts à long terme sur nos cel­lules. Ils sont ain­si à l’o­rig­ine de rides, de tâch­es et de can­cers. Les UVB, qui représen­tent les 5% restants, sont ceux à qui l’on doit le bron­zage et la syn­thèse de la vit­a­mine D, mais égale­ment les coups de soleil, et donc la prob­a­bil­ité accrue de can­cer. Il est alors pri­mor­dial que la pro­tec­tion solaire choisie men­tionne à la fois UVA et UVB.

En quoi consiste une crème solaire vegan ?

Une crème solaire peut s’é­ti­queter veg­an si elle ne con­tient aucun pro­duit ani­mal, et qu’elle n’a pas fait l’ob­jet de tests sur les ani­maux. Mais mal­gré la loi européenne de 2013 qui inter­dit les tests sur les cos­mé­tiques, cer­taines entre­pris­es con­tin­u­ent d’en effectuer, afin de ven­dre leurs pro­duits en Chine, là où la régle­men­ta­tion impose un cer­tain nom­bres de tests. D’où l’im­por­tance qui doit être accordée aux dif­férents labels.

En out­re, con­cer­nant les crèmes solaires, c’est la cire d’abeille qui est large­ment util­isée par l’in­dus­trie cos­mé­tique comme soin et émul­si­fi­ant (qui per­met de créer un mélange uni­forme). Une util­i­sa­tion inutile, quand de nom­breuses alter­na­tives végé­tales exis­tent, comme l’huile de jojo­ba ou la cire de car­nau­ba.

Une crème solaire sans danger pour le monde marin

C’est env­i­ron 0,8 litre de crème solaire qui se répand chaque sec­onde dans les mers, soit 25000 tonnes par an. Mais cer­tains de ses com­posants, une fois dis­per­sés dans la mer, risquent de détru­ire les coraux et l’é­cosys­tème marin.

Dans les crèmes usuelles, c’est notam­ment l’oxy­ben­zone qui aurait le plus d’im­pact négatif sur les récifs coral­liens. Absorbé par les coraux, il serait respon­s­able de la perte de leurs couleurs écla­tantes, et de la per­tur­ba­tion à la fois de leur crois­sance et de leur repro­duc­tion. Le prob­lème sem­ble bien pris en compte dans cer­taines zones, comme au Mex­ique, qui impose une crème biodégrad­able aux nageurs pour se baign­er dans les eaux de cer­tains parcs naturels.

Bien moins nocifs pour l’en­vi­ron­nement, les fil­tres minéraux (plutôt que les fil­tres chim­iques) comme le dioxyde de zinc et le dioxyde de titane sont alors à priv­ilégi­er comme com­posants de nos pro­tec­tions solaires.

Les avantages d’une crème solaire naturelle

Enfin, comme critère de sélec­tion, il faut évidem­ment que la pro­tec­tion solaire soit effi­cace et bonne pour notre peau, donc au max­i­mum naturelle. C’est-à-dire qu’on la choisit sans parabène, ni nano-par­tic­ules, ni sil­i­cone, ni oxy­ben­zone.

Pour rap­pel, il existe deux types de fil­tres UV : les fil­tres chim­iques et les fil­tres minéraux. Les fil­tres chim­iques dont l’oxy­ben­zone, ont été retrou­vés dans le sang des util­isa­teurs de pro­tec­tions solaires, après une util­i­sa­tion soutenue.

Une crème solaire dite “naturelle”, qui utilise alors des fil­tres minéraux comme le dioxyde de titane, a peu de chance de se retrou­ver dans le sang, si appliquée sur une peau saine. Ces fil­tres subis­sent un traite­ment de sur­face les ren­dant non assim­i­l­ables pour le corps, il y a donc peu de chances que d’y retrou­ver des nanopar­tic­ules. Seul revers d’or­dre esthé­tique de ces fil­tres naturels : il est pos­si­ble de con­stater une trace blanche sur la peau, qui dis­paraît pro­gres­sive­ment.

Les crèmes solaires que Vegan Magazine vous recommande

Pas évi­dent après tout cela, de savoir vers quelles mar­ques se tourn­er pour trou­ver une pro­tec­tion solaire effi­cace, éthique et sans com­posant nocif. Voici notre sélec­tion des références qu’il vous faut pour “bien” vous pro­téger des rayons UV.

1. Lotion solaire Eco Cosmetics

Fondée par un natur­opathe, la mar­que alle­mande Eco Cos­mes­tics pro­pose une lotion solaire sans par­fum et très effi­cace mais que l’on con­seille plutôt pour le corps. À not­er que la plu­part de ses ingré­di­ents sont biologiques.
Label : Eco­cert
Prix : env­i­ron 20 euros + livrai­son sur veganie.com

2. Crème solaire EQ Evoa

Fab­riquée en France et créée par un pas­sion­né de surf, la crème EQ Evoa est faite pour tenir longtemps sur la peau.
Labels : Eco­cert, Cos­me­bio
Prix : Env­i­ron 21 euros + livrai­son sur eq-love.com

3. Crème solaire Alphanova

 

Au par­fum de monoï et enrichi en huiles de jojo­ba et de tamanu, la crème Alphano­va Sun est résis­tante à l’eau. On la con­seille plutôt pour le corps.
Labels : Eco­cert et Cos­me­bio

Prix : Env­i­ron 11 euros + livrai­son

4. Crème solaire visage Avril

Cette crème solaire for­mulée pour le vis­age est enrichie à l’aloé vera et à l’huile d’a­mande douce.
Label : Cos­mos Organ­ic
Prix : 11 euros + livrai­son

5. Crème solaire Laboratoires Biarritz

For­mulée égale­ment con­tre les rad­i­caux libres, cette pro­tec­tion solaire à l’algue rouge est créée dans dans un for­mat spray facile à appli­quer.
Labels : Cos­me­bio
Prix : env­i­ron 21 euros + livrai­son

6. Spray solaire Respire

Le spray solaire Respire est com­posé à 98% d’in­gré­di­ents d’o­rig­ine naturelle et est fab­riqué en France. Pour un résul­tat garan­ti, on vous con­seille de bien sec­ouer le fla­con.
Prix : 19,90 euros + livrai­son

7. Spray solaire UVbio

Encore une fois, comme le fla­con est en spray, on vous con­seille de bien l’agiter.
Label : Cos­me­bio et Veg­an Soci­ety
Prix : env­i­ron X euros + livrai­son

8. Crème solaire Niu

Créée par deux amis français, la crème solaire naturelle de Niu promet un mètre car­ré de plage net­toyé pour chaque tube acheté et des récifs coral­liens financés.
Prix : 20 euros + livrai­son.

9. Crème solaire Pai

Garantie sans trace blanche, la crème solaire Pai au par­fum de coton est “for­mulée pour les peaux sen­si­bles”.
Labels : Cos­mos Organ­ic, Veg­an Soci­ety, Leap­ing Bun­ny
Prix : 36 euros + livrai­son

10. Crème solaire Simple At That

La crème solaire aus­trali­enne Sim­ple As That est garantie non grasse et sans trace blanche.
Prix : 28,50 euros + livrai­son sur purnatural.be

Arti­cles liés