La consommation de viande végétalienne favorise une meilleure santé intestinale

Selon une étude publiée dans Foods, le remplacement de la viande par des substituts végétaliens augmente les niveaux de bactéries intestinales bonnes pour la santé.

Le butyrate, un acteur clé de notre santé intestinale !

L’étude, intitulée « Impact of Plant-Based Meat Alternatives on the Gut Microbiota of Consumers : A Real-World Study », a été publiée dans Foods, une revue scientifique en accès libre. Elle a suivi 40 participant·es âgé·es de 18 à 55 ans pendant 4 semaines. La moitié a continué de manger comme d’habitude, tandis que les autres ont remplacé un minimum de quatre repas par semaine avec les viandes végétaliennes de Meatless Farm. Les scientifiques ont prélevé des échantillons de selles à intervalles réguliers et comparé les changements du microbiote intestinal des deux groupes.

L’étude a ainsi révélé que les consommateur·rices qui mangent au moins cinq repas végétaliens par semaine connaissent une augmentation des bactéries favorisant la santé. Celles-ci produisent en effet du butyrate, un acide gras qui favorise une bonne santé digestive et réduit l’inflammation pour se protéger contre les maladies. Il constitue également l’une des principales sources d’énergie pour les colonocytes (cellules de la paroi interne du côlon), ce qui le rend crucial pour la santé gastro-intestinale. De plus, des taux appauvris de butyrate sont liés à des maladies comme le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Les effets positifs sont sans doute liés au profil nutritionnel des produits, en particulier la teneur en fibres. Celle-ci aide en effet à produire le fameux butyrate. D’ailleurs, durant l’étude, les participant·es ont vu leur consommation de fibres augmenter de 19 g en moyenne par semaine. L’étude a également révélé une diminution de la bactérie potentiellement nocive Tenericutes. Cela indique que l’offre végétalienne entraîne des changements bénéfiques plus globaux dans l’écosystème microbien de l’intestin. Parmi les autres effets positifs, les participant·e·s mentionnent une meilleure consistance et des selles plus régulières.

Une étude novatrice et inédite

Cette étude visait à combler une lacune dans les connaissances entre la nutrition, la microbiologie et le comportement des consommateur·rices. En effet, les essais sur la qualité des viandes végétales par rapport aux produits d’origine animale sur la santé intestinale manquaient de documentation. Malgré la petite taille de l’échantillon, la recherche a donné des résultats solides. Ainsi, cela pourrait encourager des études futures pour continuer à tester les avantages des viandes végétales.

« Cette étude est novatrice, car elle est la première à indiquer une corrélation directe entre l’offre de viande d’origine végétale et les changements dans les bactéries intestinales qui sont compatibles avec de meilleurs résultats pour la santé de l’intestin », a déclaré le chercheur Miguel Toribio-Mateas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de commenter
Insérez votre nom ici

Vous aimerez aussi

Le meilleur de
     Vegan Magazine ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Fermer la fenêtre

Merci !