Peter Singer reçoit un prix de philosophie et fait don d’un million de dollars

Le 7 septembre 2021, le philosophe Peter Singer a reçu le prix Berggruen 2021 pour la philosophie et la culture. Il prévoit de faire don de la totalité du prix d’un million de dollars.

(c) James Duncan Davidson

Un prix pour le travail d’une vie

Peter Singer est titulaire de la chaire d’éthique de l’université de Princeton et professeur à l’université Charles-Sturt en Australie. Il est notamment célèbre pour sa défense des causes humanitaires et son travail philosophique autour des droits des animaux. Selon l’annonce de l’Institut Berggruen, le prix, 1 million de dollars, est « remis chaque année à des penseurs dont les idées ont profondément façonné la compréhension et l’avancement de l’être humain dans un monde en rapide évolution ».

« Peu de philosophes universitaires ont jamais eu l’impact de Peter Singer », a affirmé Kwame Anthony Appiah, président du Jury Berggruen et ancien professeur de philosophie.

Singer a exprimé sa gratitude pour la façon dont le prix salue le travail de sa vie. « C’est une forme de reconnaissance de ce que j’essaie de faire depuis 50 ans, c’est-à-dire de faire de la philosophie d’une manière qui a un impact sur le monde », a-t-il déclaré dans une interview avec le Daily Princetonian.

Donner pour lutter

Peter Singer n’a pas envie de garder l’argent du prix. Il a lui-même toujours prôné publiquement l’obligation morale qu’ont les gens de donner le plus d’argent possible à des causes humanitaires: « Je n’en ai vraiment pas besoin et le simple fait de le prendre ou même d’en prendre une partie et de le dépenser pour moi-même aurait peu d’impact sur mon bien-être et mon bonheur ».

Le professeur Singer a ainsi immédiatement annoncé qu’il fera don de la moitié du prix à The Life You Can Save, l’organisme caritatif qu’il a fondé pour lutter contre l’extrême pauvreté. Il choisit aussi de verser une partie du prix à des organisations qui luttent contre la cruauté envers les animaux, en particulier l’élevage industriel. Concernant les fonds restants, le public l’aidera à décider.

Peter Singer et les droits des animaux

Une grande partie du travail philosophique de Peter Singer se concentre sur les droits des animaux. Pionnier dans la réflexion éthique sur la question animale, Peter Singer a notamment écrit La Libération animale paru en 1975. Cet ouvrage fondateur est considéré comme l’un des piliers des mouvements modernes de protection des animaux.

Dans ce livre, il élabore une thèse philosophique contre le spécisme c’est-à-dire la discrimination entre les animaux sur la seule base de leur appartenance d’espèce. Il affirme que l’appartenance à une espèce particulière, notamment humaine, n’est pas suffisante pour justifier une position dominante. Singer propose donc la sensibilité comme critère pertinent : tous les êtres sensibles doivent être considérés comme moralement égaux.

Dans cette logique, le fait d’utiliser des animaux pour se nourrir est injustifié. En effet, cela entraîne une souffrance disproportionnée par rapport aux bienfaits que les humains en tirent. Il faut donc moralement s’abstenir de manger la chair des animaux, voire de consommer tous produits issus de leur exploitation.

« Je suis fier d’avoir contribué à sensibiliser les gens à la souffrance animale et au statut moral des animaux », a-t-il déclaré. Peter Singer recevra officiellement le prix au printemps 2022 lors d’une cérémonie à Los Angeles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de commenter
Insérez votre nom ici

Vous aimerez aussi

Le meilleur de Vegan Magazine ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous

Fermer la fenêtre

Merci !