Y a pas que Deliveroo et UberEats dans la vie ! Voici 3 alternatives plus responsables

Mauvaises conditions de travail côté livraison, commission trop élevée côté restauration… les raisons d’opter pour des alternatives à Deliveroo et consorts sont nombreuses. Heureusement, des initiatives plus éthiques voient le jour. 

© Max Bender

Riders Social Club, contre la précarisation des livreurs et des livreuses

Le principe : Née en Seine-Saint-Denis, le Rid­ers Social Club repose sur deux piliers : l’écologie et le social. À l’origine, des livreurs qui souhait­ent être leurs pro­pres patrons — Julien Vil­lain et Mamadou Mar­ciset. Leur pas­sion du vélo et leurs ambi­tions les poussent à se con­stituer en coopéra­tive : celles et ceux qui tra­vail­lent avec eux obti­en­nent un statut d’entre­pre­neur·euse-salarié·e. Le résul­tat, c’est la lib­erté d’organiser leur vie pro­fes­sion­nelle comme bon leur sem­ble tout en béné­fi­ciant des mêmes pro­tec­tions sociales qu’en salariat. 

Les parte­naires : Paris Night Mar­ket, Les Petits Prodi­ges, BMK, Apéro Mosaik…


Eatic, pour des repas veggie, éthiques, et « trop bons »

Le principe : Eat­ic se présente comme la pre­mière plate­forme de livrai­son de repas 100% végéta*iens. Les volon­tés der­rière le pro­jet ? Des repas plus sains, plus respectueux de l’environnement, et un con­cept plus juste vis-à-vis des pro­duc­teurs et des restau­ra­teurs. Atten­tion : n’est pas présent sur Eat­ic tout restau­rant qui le souhaite. Une charte engage les restau­rants référencés à faire appel à des four­nisseurs locaux et indépen­dants, à min­imiser les embal­lages plas­tiques, à employ­er et rémunér­er leurs équipes selon le cadre légal et dans des sit­u­a­tions non pré­caires, à min­imiser le gaspillage énergé­tique… Par ailleurs, 10% des béné­fices de la plate­forme sont rever­sés à des asso­ci­a­tions de pro­tec­tion de l’environnement. Pour l’instant, le ser­vice n’est disponible qu’à Paris, mais l’offre devrait rapi­de­ment se déploy­er à l’ensemble du ter­ri­toire français. 

Les parte­naires : Hap­piz, Chéri Coco, VG Pâtis­serie, Elsa & Justin, Furahaa… 

CoopCycle, pour une livraison à vélo plus sociale

Le principe : Mutu­alis­er les ressources, réduire les coûts, fonc­tion­ner de manière démoc­ra­tique : c’est le pari de Coop­Cy­cle. Cette fédéra­tion inter­na­tionale de coopéra­tives réu­nit livreurs et livreuses pour défendre leurs droits, au sein de ser­vices soucieux de respecter des valeurs éthiques. Côté restau­rants — et même com­merces -, il est pos­si­ble de faire appel aux ser­vices de Coop­Cy­cle pour accéder à une méth­ode de livrai­son écologique et sociale­ment respon­s­able. Et côté pub­lic, une appli­ca­tion est disponible sur Google Play et sur l’AppStore. 

Les parte­naires : Beefast, Resto.Paris, Beizh Vélo, Bicloo…

Arti­cles liés