Le groupe Kering abandonne définitivement la fourrure pour toutes ses marques

Le PDG de Kering, François Pinault, a annoncé que le groupe renonçait définitivement à la fourrure pour l’ensemble de ses marques. 

© Phillip Pessar

C’é­tait déjà le cas des mar­ques Guc­ci en 2017, Balen­ci­a­ga, Bot­te­ga Vene­ta ou encore Alexan­der McQueen, et c’est désor­mais glob­al : toutes les mar­ques du groupe Ker­ing devront se pass­er défini­tive­ment de four­rures ani­males. Les deux dernières maisons de cou­ture à n’avoir pas franchi le pas étaient Brioni et Saint Laurent.

Les deman­des des asso­ci­a­tions de pro­tec­tion ani­male dont PETA, qui man­i­fes­tait en mars devant la bou­tique Saint Lau­rent de l’av­enue Mon­taigne à Paris, ont donc fini par être enten­dues. À not­er que site de Saint Lau­rent compte encore quelques références de man­teaux en four­rure de renard et de lapin, mais cela ne devrait plus être le cas dès la prochaine collection.

En se prononçant aus­si claire­ment con­tre la four­rure, le groupe Ker­ing envoie un sig­nal fort à l’ensem­ble du secteur. “Nous con­sid­érons qu’a­bat­tre des ani­maux qui ne seront pas mangés stricte­ment pour utilis­er leur four­rure ne cor­re­spond pas au luxe mod­erne, qui doit être éthique, en phase avec son époque et les ques­tions de société” partage à l’AFP Marie-Claire Dav­eu, direc­trice du développe­ment durable de Kering.

Alors que de nou­velles matières, sans cru­auté et bien plus écologiques, voient le jour, le groupe LVMH, se posi­tionne quant à lui encore en faveur de l’u­til­i­sa­tion de four­rures animales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Mer­ci de commenter
Insérez votre nom ici

Vous aimerez aussi

Le meilleur de
     Vegan Magazine ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Fermer la fenêtre

Merci !