Quel lait végétal dans votre café ? Le guide pour réussir son latte à coup sûr

Vous avez tenté de reproduire à la maison le latte végétal qui vous avait été servi lors de votre dernière sortie et l’expérience n’a pas été à la hauteur de vos attentes ? Nous avons quelques conseils pour vous.

Ce que vous ne souhaitez surtout pas

Le café noir est trop fort en goût pour vous, ou vous aimez y apporter une touche de douceur de temps en temps ? Vous aurez peut-être essayé d’y vers­er du lait végé­tal, sans réelle­ment réfléchir à celui que vous aviez sous la main. Or, si vous ne faîtes pas atten­tion à la bois­son que vous asso­ciez à votre café, l’association risque, juste­ment, de ne pas se faire : il se peut que le lait sédi­mente et crée une forme de “dépôt” au fond de votre tasse ou, à l’inverse, au dessus du café. Alter­na­tive­ment, vous pou­vez obtenir une tex­ture nébuleuse, non-uni­­forme, qui dis­paraî­tra (éventuelle­ment) après quelques tours de cuil­lère. Le désagré­ment est avant tout visuel, mais il peut aus­si affecter l’expérience de dégus­ta­tion si vous n’arrivez pas à obtenir de tex­ture homogène. 

En fonc­tion de vos préférences, il se peut égale­ment que votre com­bi­nai­son soit au final, en fonc­tion de la bois­son végé­tale pour laque­lle vous aurez opté, trop crémeuse ou trop légère en café à votre goût (par exem­ple). 

Ce que nous avons testé, et approuvé

Cha­cun ayant sa pro­pre sen­si­bil­ité, l’essentiel est avant tout que vous fassiez des tests et que vous ne vous arrêtiez pas au pre­mier lat­te végé­tal qui n’aurait pas été con­clu­ant : vous finirez par trou­ver la com­bi­nai­son gag­nante !
Nous avons cepen­dant retenu quelques leçons de nos pro­pres expéri­ences, qui, asso­ciées aux résul­tats de vos pro­pres obser­va­tions, vous aideront peut-être à affin­er votre maîtrise du lat­te-art : 

1/ Con­sid­érez la liste d’ingrédients de votre bois­son végé­tale : en fonc­tion de la com­po­si­tion de votre lait végé­tal, le mélange avec votre café sera plus ou moins har­monieux. Par exem­ple, les sta­bil­isants peu­vent vous per­me­t­tre d’éviter une sédi­men­ta­tion, celle d’édulcorants ren­dre votre café plus (trop?) doux à votre palais. 

2/ La teneur en pro­téines et en graiss­es de votre lait végé­tal est égale­ment à sur­veiller : 
Si vous souhaitez faire de la mousse, celle-ci est plus facile à obtenir avec un taux “élevé” de graiss­es et de pro­téines (les sta­bil­isants peu­vent égale­ment aider). A l’inverse, votre café aura moins de “corps”. 

3/ Nous vous con­seil­lons de pren­dre du lait végé­tal frais ou chaud (pas à tem­péra­ture ambiante) pour votre pré­pa­ra­tion.

4/ Votre alter­na­tive végé­tale au lait doit aus­si, idéale­ment, avoir été ouverte assez récem­ment (moins de 3–4 jours)

5/ Par­mi tous les tests que nous avons effec­tués, nous avons éprou­vé une nette préférence pour des com­bi­naisons de type :
- café + lait d’avoine (Oat­ly Avoine Barista, The Bridge Avoine, Lima Avoine Cal­ci­um…) — le Oat­ly Barista fonc­tionne si bien que plusieurs cof­fee shops parisiens non veg­an l’utilisent déjà lorsqu’ils ser­vent leurs lattes, ce qui est le cas au Lous­tic par exem­ple.
- café + lait de soja (Bon­neterre Soja Sélec­tion doux Cal­ci­um, Alpro Soja Bio…) — le lait de soja étant générale­ment rel­a­tive­ment neu­tre, il peut adoucir sans mas­quer le goût du café. Cepen­dant, cer­tains laits de soja ont ten­dance à cailler au con­tact du café chaud, du fait de l’acidité ou de la tem­péra­ture.
- café + lait de riz / coco (Lima, Iso­la Bio…) — la coco apporte le crémeux dont le lait de riz ne dis­pose habituelle­ment pas, et donne une touche de fraîcheur au lat­te. 

6/ Même s’il peut résul­ter des saveurs intéres­santes de mélanges auda­cieux, nous vous pré­con­isons d’éviter de recourir à des bois­sons aro­ma­tisées (type vanille, noisette, choco­lat…) pour votre lat­te.

7/ Nous vous recom­man­dons aus­si de sélec­tion­ner votre café avec atten­tion : qu’il soit sol­u­ble ou issu d’une french-press, choi­­sis­sez-en que vous aimez déjà bien, de base. 

Vous pou­vez égale­ment faire des tests avec du lait végé­tal mai­son, en faisant vari­er les dosages ! 

 

Arti­cles liés