Espagne : le gouvernement investit 5 millions d’euros dans la viande cellulaire 

Le projet, baptisé « CULTUREDMEAT », est à l’initiative de BioTech Foods. Son ambition ? Développer les opportunités portées par la viande cellulaire. 

(c) Anna Shvets

Pour certaines personnes, c’est une aberration. Pour d’autres, c’est le futur. Quoiqu’il en soit, la viande de laboratoire fait parler. Et le sujet intéresse jusqu’aux gouvernements : après l’Union Européenne, qui a investi 2,7 millions d’euros dans un projet de viande cellulaire en octobre 2020, c’est au tour du gouvernement espagnol de mettre la main au porte-monnaie. 

Une viande « meilleure pour la santé »

Le ministère de la Science espagnol a déjà injecté 3,7 millions d’euros au projet CULTUREDMEAT de BioTech Foods, avec l’ambition de développer une viande cellulaire qui soit meilleure pour la santé. Il faut dire qu’en Espagne, les cancers du colon et le cholestérol font des ravages chaque année. Au total, le budget alloué au projet sera de 5,2 millions d’euros. L’initiative n’est donc pas centrée autour du bien-être animal ou de la protection de l’environnement, mais de la santé des individus – qui est aussi la principale raison pour laquelle les gens s’essayent au veganuary

Pas encore de vrai marché

Alors que les alternatives végétales aux produits carnés gagnent en popularité, la viande développée en laboratoire coûte cher à développer et a du mal à rencontrer son public. « Le plus gros défi du secteur en ce moment est d’atteindre la mise à l’échelle industrielle, qui permettrait de produire des volumes suffisants pour la commercialisation », admettent d’ailleurs les équipes de BioTech Foods. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de commenter
Insérez votre nom ici

Vous aimerez aussi

Le meilleur de
     Vegan Magazine ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Fermer la fenêtre

Merci !