Un hôpital libanais propose des repas exclusivement vegan 

Depuis le 1er mars dernier, le Hayek Hospital à Beyrouth a banni tous produits venant d’animaux dans les repas qu’il sert à ses patient·es.

On sait que 3 maladies infectieuses sur 4 proviennent d’animaux et que la viande rouge et transformée a été reconnue comme cancérigène par l’Organisation mondiale de la santé. C’est pourquoi le Hayek Hospital à Beyrouth a choisi d’agir et de ne proposer que des repas vegan à ses patient·es. Une première dans le monde des hôpitaux. 

Dans un post Instagram publié le 1er mars dernier, l’établissement annonce : « Nos patient·es ne vont plus se réveiller de leurs opérations et se voir proposer du jambon, du fromage, des œufs, du lait, etc. autrement dit les ingrédients qui ont pu contribuer au départ à leurs problèmes de santé […] Il est temps de s’attaquer aux causes des maladies et des pandémies plutôt que de simplement en traiter les symptômes ».  

Georges Hayek, l’un des 3 fondateurs de l’hôpital et vegan depuis 2010, est aussi celui qui a créé Lebanese Vegans, un centre qui lutte pour les droits des animaux et qui organise régulièrement des ateliers et des projections de documentaires pour sensibiliser la population. C’est d’ailleurs ce qu’avait fait Georges Hayek dans son hôpital pour vanter les mérites d’un régime 100% végétal, bénéfique pour retarder ou éviter certaines maladies.  

Si les repas servis sont effectivement vegan, les médicaments prescrits aux résident·es ne peuvent pas tous l’être au regard de l’industrie pharmaceutique telle qu’elle existe aujourd’hui. Cette initiative est une façon d’éveiller les consciences et de réfléchir aux moyens d’améliorer la santé de tout le monde. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hayek Hospital (@hayekhospital)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de commenter
Insérez votre nom ici

Vous aimerez aussi

Le meilleur de
     Vegan Magazine ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Fermer la fenêtre

Merci !