Une entreprise néerlandaise crée un cuir vegan à base de mangue

Après la pomme ou l’ananas, la mangue fait son apparition dans la mode grâce à la société Fruitleather, qui l’utilise pour créer un cuir 100% vegan.

Une société néérlandaise à l’origine du cuir de mangue

Les jeunes designers néerlandais Koen Meerkerk et Hugo de Boon sont partis du constat que les agriculteurs se débarrassaient de leurs mangues les moins esthétiques, car difficilement commercialisables. Dans une optique d’upcycling, ils ont alors fondé la société Fruitleather et relevé le défi d’un cuir 100% végétal à partir des mangues récupérées. Réduites en purée puis bouillies pour être désinfectées, les mangues sont ensuite étalées en feuilles puis séchées, créant un matériau à la fois rigide et flexible.

Koen Meerkerk et Hugo de Boon © Fruitleather

Des marques commencent à l’utiliser

Fruitleather collabore d’ores et déjà avec quelques entreprises engagées. Parmi elles, la marque londonienne Luxtra qui a choisi d’utiliser le cuir de mangue pour sa prochaine collection de sacs. Elle s’ajoutera alors à leurs collections à base de cuir d’ananas (Pinatex) et de cuir de pomme (Frumat). La marque néérlandaire iamoo, qui propose des pochettes pour tablettes, s’est également tournée vers Fruitleather.

Les possibilités d’utilisation du cuir de mangue ne se limitant pas aux sacs et pochettes, Fruitleather espèrent le démocratiser et lui permettre de recouvrir chaussures et ameublement.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par L U X T R A (@luxtralondon) le

Recevez le meilleur de Vegan Magazine ✨

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialité

En achetant sur la boutique, vous faites vivre Vegan Magazine et lui permettez de rester sans publicité.

Articles liés