Une entreprise néerlandaise crée un cuir vegan à base de mangue

Après la pomme ou l’ananas, la mangue fait son apparition dans la mode grâce à la société Fruitleather, qui l’utilise pour créer un cuir 100% vegan.

Une société néérlandaise à l’origine du cuir de mangue

Les jeunes design­ers néer­landais Koen Meerk­erk et Hugo de Boon sont par­tis du con­stat que les agricul­teurs se débar­ras­saient de leurs mangues les moins esthé­tiques, car dif­fi­cile­ment com­mer­cial­is­ables. Dans une optique d’up­cy­cling, ils ont alors fondé la société Fruitleather et relevé le défi d’un cuir 100% végé­tal à par­tir des mangues récupérées. Réduites en purée puis bouil­lies pour être dés­in­fec­tées, les mangues sont ensuite étalées en feuilles puis séchées, créant un matéri­au à la fois rigide et flex­i­ble.

Koen Meerk­erk et Hugo de Boon © Fruitleather

Des marques commencent à l’utiliser

Fruitleather col­la­bore d’ores et déjà avec quelques entre­pris­es engagées. Par­mi elles, la mar­que lon­doni­enne Lux­tra qui a choisi d’u­tilis­er le cuir de mangue pour sa prochaine col­lec­tion de sacs. Elle s’a­joutera alors à leurs col­lec­tions à base de cuir d’ananas (Pina­tex) et de cuir de pomme (Fru­mat). La mar­que néér­landaire iamoo, qui pro­pose des pochettes pour tablettes, s’est égale­ment tournée vers Fruitleather.

Les pos­si­bil­ités d’u­til­i­sa­tion du cuir de mangue ne se lim­i­tant pas aux sacs et pochettes, Fruitleather espèrent le démoc­ra­tis­er et lui per­me­t­tre de recou­vrir chaus­sures et ameuble­ment.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Insta­gram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par L U X T R A (@luxtralondon) le

 

Arti­cles liés

Recevez le meilleur de Vegan Magazine ✨

Pour être au courant des dernières actu­al­ités, événe­ments et bons plans trou­vés pour vous.

En vous inscrivant vous acceptez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité