Le mascara n’a jamais été aussi tendance que sous sa forme solide. Appelé « cake mascara », la star du début du 20e siècle fait son grand retour dans les trousses à maquillage. On vous dit pourquoi il fait partie des favoris beauté 2018.

Pour son côté délicieusement rétro

Inventé par un certain Eugène Rimmel à la fin du 19e siècle, le cake mascara, alors appelé « pain de mascara » se popularise dans les années 20 avant d’être commercialisé par la compagnie Arcancil Paris en 1950.

Parmi ses plus grandes fans, on compte Marylin Monroe. Associé aux actrices glamour des années 1950, le mascara solide a tous les arguments d’un produit intemporel du vanity, à l’esthétique résolument vintage.

Parce que c’est beaucoup plus hygiénique

Pensez à la brosse de votre mascara classique, imprégnée en permanence du produit, auquel se mélange l’air et la poussière à chaque usage. On a déjà vu plus propre.

Le cake mascara n’est pas en tube et c’est là son principal avantage. Le fait de pouvoir nettoyer la brosse après chaque application évite la prolifération de bactéries et que le produit ne sèche au bord du tube.

L’utilisation d’un contenant hermétique permet quant à lui une parfaite conservation du produit.

Il est multi-usage

Hyper pigmentée, la poudre peut servir de mascara mais aussi d’Eye-liner, de fard à paupière ou même pour redessiner ses sourcils. Un produit tout en un qui évite l’accumulation de produits dans les trousses à maquillage. Un pas de plus vers le zéro déchet et une consommation plus responsable de nos produits.

On peut le fabriquer soi-même

Et créer son propre mascara vegan. Non testé sur les animaux et n’utilisant aucune matière animale, le cake mascara maison est encore la meilleure manière de savoir ce que vous mettez sur votre visage. Voici la recette, testée et approuvée.

L’ensemble des produits suivants se trouve facilement dans les magasins bio ou sur Aroma Zone.

  • Du Khôl. Il s’agit d’utiliser du charbon actif ou de la cendre d’amande. Pour cette dernière, faire brûler 10 amandes et récupérez la cendre. Une fois moulue, mélangez-la avec une goutte d’huile végétale et conserver dans un récipient fermé. Attention à bien garder un aspect poudreux. Pour l’huile utilisée, on vous conseille l’huile de ricin, fortifiante et très intéressante pour la pousse des cils.
  • ½ cuillère à café d’huile de coco.
  • 2 cuillères à café de cire végétale. On vous conseille la cire de soja, ou la cire de candelilla. Cette dernière est particulièrement recommandée dans les préparations de cosmétiques pour ses propriétés fixatrices.
  • Vous pouvez aussi ajouter une cuillère à café de vitamine E qui permet une meilleure conservation.

Le procédé :

Faire fondre la cire végétale et l’huile de coco au bain-marie
Ajouter le khôl ou le charbon actif et mélanger avec une cuillère pour obtenir un mélange bien homogène.
Verser le mélange dans un petit pot hermétique (type baume à lèvre ou petit pot de confiture), préalablement bien stérilisé et laisser reposer jusqu’à solidification
Sortez votre brosse à mascara préférée (et bien propre), humidifiez et appliquez.

La préparation se conserve 3 mois au frais. Attention à bien respecter les règles d’hygiène lors de la préparation de votre mascara. 

Il en existe des tout prêts

Un cake mascara version vegan (sans cire d’abeille !) est aussi accessible sur Etsy. Le modèle de la boutique KeepingNatural répond à toutes les espérances en terme de maquillage vegan de qualité. Cake Mascara KeepingNatural sur Etsy 13,48€

Celui de Clean-Faced Cosmetics à 10,55 € est tout aussi excellent :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Laura (@cleanfacedcosmetics) le