Adidas lance une nouvelle collection avec Stella McCartney

Baptisée FUTUREPLAYGROUND, la nouvelle collection Adidas x Stella McCartney est présentée comme « une ode à la planète et à l’environnement ». Elle est constituée de deux chapitres : la « terre », et « l’eau ». 

Lour­des Leon — © Stéphane Tre­zon pour Adi­das x Stel­la McCartney

Entre Adi­das et Stel­la McCart­ney, c’est une his­toire qui dure. Depuis le début des années 2000, la mar­que de sports­wear col­la­bore régulière­ment avec la créa­trice veg­an. Des col­lab­o­ra­tions qui s’inscrivent dans la stratégie de développe­ment durable d’Adidas. Leur dernière col­lec­tion est d’ailleurs décrite par les équipes comme « une ode à la planète et à l’environnement ». 

Des militantes pour donner vie à la collection

Pour incar­n­er la col­lec­tion Print­­emps-Été 2021 d’Adidas by Stel­la McCart­ney, les créa­tri­ces Net­ti Hur­ley, Moni­ka Mogi et Anna Pol­lack ont choisi de faire appel à des mil­i­tantes. Au Japon, c’est Yuri Hibon, défenseuse de l’agriculture biologique et durable, ain­si que l’athlète Ren Hayakawa, qui ont été choisies. Au Roy­aume-Uni, on décou­vre les vête­ments grâce à Calm et Vio­let, un cou­ple d’artistes mil­i­tantes en faveur de l’égalité, ain­si que Geor­gia Moot, qui lutte pour la sen­si­bil­i­sa­tion aux prob­lèmes liés à la san­té men­tale et à la représen­ta­tion des com­mu­nautés BIPOC (Black, Indige­nous, Peo­ple Of Col­or). Enfin, aux États-Unis, c’est la fille de Madon­na Lour­des Leon qui a été sélec­tion­née pour ses luttes fémin­istes et envi­ron­nemen­tales, ain­si qu’Akili King, qui milite pour une société plus inclu­sive et égalitaire. 

© Stéphane Tre­zon pour Adi­das x Stel­la McCartney

© Stéphane Tre­zon pour Adi­das x Stel­la McCartney

© Stéphane Tre­zon pour Adi­das x Stel­la McCartney

Représenter la diversité et respecter la vision des jeunes

Pour Stel­la McCart­ney, il était impor­tant que cette col­lec­tion soit en phase avec la vision de la jeunesse. « Les réal­isatri­ces et les mod­èles qu’elles ont choisies pour cette cam­pagne sont représen­tantes d’une incroy­able diver­sité, tant par leurs orig­ines que leurs con­vic­tions », se réjouit-elle. La col­lec­tion s’adresse à la jeune généra­tion. Réputée pour être plus soucieuse de l’environnement que les précé­dentes, il était naturel que les vête­ments mis­ent sur la dura­bil­ité et notam­ment la réduc­tion des déchets plas­tiques, grâce aux tech­nolo­gies PRIMEBLUE (un matéri­au recy­clé com­posé de déchets plas­tiques inter­cep­tés sur des îles, des plages, des com­mu­nautés lit­torales et des rivages isolés) et PRIMEGREEN (un fil fab­riqué à par­tir de 50% de matéri­aux recyclés). 

 

Arti­cles liés