Club Med s’engage à ne plus proposer d’activités qui maltraitent les animaux

Club Med s’engage pour un tourisme animalier éducatif et à ne plus propose d’activités pouvant être assimilées à de la maltraitance animale. 

© Mylon Ollila

Club Med s’en­gage à ne plus pro­pos­er cer­taines activ­ités à ses client·es dans l’ensem­ble de ses hôtels du monde entier. Ain­si, depuis août 2021, les balades à dos d’éléphants ou encore les séances de nage avec les dauphins ne sont plus pro­mues par le groupe touris­tique français.

À la place, la chaîne d’hôtels pro­pose un tourisme qui se veut plus édu­catif. Au pro­gramme : vis­ites de sanc­tu­aires d’éléphants ou bien obser­va­tion d’animaux en lib­erté. Club Med détaille l’ensemble des mesures qui seront appliquées dans ses hôtels dans un guide sur le bien-être ani­mal créé en col­lab­o­ra­tion avec l’as­so­ci­a­tion PETA. « Con­traire­ment aux heureux vacanciers du Club Med qui par­courent le globe, les ani­maux exploités pour le diver­tisse­ment n’ont jamais la pos­si­bil­ité de se déten­dre, ni de partager des moments priv­ilégiés avec leurs proches », a déclaré Mimi Bekhechi, vice-prési­­dente des pro­grammes inter­na­tionaux de PETA.

Club Med pré­cise égale­ment qu’à par­tir de 2025, le groupe s’approvisionnera unique­ment en œufs issus de poules élevées en lib­erté en Europe, au Brésil et aux États-Unis. Enfin, ce guide com­prend une inter­dic­tion de vente de four­rure dans les mag­a­sins de ses hôtels. Une nou­velle poli­tique qui reflète les nou­velles exi­gences des touristes, tou­jours davan­tage en attente de propo­si­tions éthiques et com­pat­i­bles avec l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Mer­ci de commenter
Insérez votre nom ici

Vous aimerez aussi

Le meilleur de
     Vegan Magazine ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Fermer la fenêtre

Merci !