41% des Britanniques se détournent de la viande pour lutter contre la crise climatique

Nos voisins britanniques se détournent de la viande et du poisson, au profit d’une alimentation plus végétale, avec comme motivation la lutte contre le réchauffement climatique. 

La con­som­ma­tion de viande con­tin­ue de chuter en Grande-Bre­­tagne, d’après le résul­tat d’une nou­velle étude con­duite par le site Find­er. Elle mon­tre que 2 anglais sur 5 ont dimin­ué leur con­som­ma­tion de viande et de pois­son afin de pro­téger l’en­vi­ron­nement. Et cela n’est pas près de s’ar­rêter. En plus des 41% ayant déjà opté pour une ali­men­ta­tion basée sur les plantes, s’a­joute 13% de la pop­u­la­tion qui se pré­pare à sauter le pas au cours des 12 prochains mois.

D’après ce même sondage, sur les 2000 Bri­tan­niques inter­rogés, 75% d’en­tre eux ont changé au moins une de leurs habi­tudes au cours de l’an­née, dans le but de lim­iter leur impact écologique. Cet éveil des con­sciences se traduit par un regain d’in­térêt pour une con­som­ma­tion glob­ale­ment plus eco-friend­­ly : achats de vête­ments éco-respon­s­ables, réduc­tion de la con­som­ma­tion d’eau courante, util­i­sa­tion de pro­duits ménagers moins nocifs… Et plus d’1/5 des habi­tants du Roy­aume-Uni déclar­ent se tourn­er vers un mode de vie loca­vore, tan­dis que 18% de la pop­u­la­tion ferait déjà pouss­er sa pro­pre nour­ri­t­ure.

Arti­cles liés