La startup française Les Nouveaux Fermiers lève 2 millions d’euros

Alors que les Nouveaux Fermiers vient à peine d’entamer la vente de ses 3 premières innovations 100% végétales — des aiguillettes de poulet, des steaks et des nuggets -, la startup française parvient à lever 2 millions d’euros.

 

© Les Nou­veaux Fer­miers

La startup attire les investisseurs privés

© Les Nou­veaux Fer­miers : Cédric Meston et Guil­laume Dubois

Il aura tout juste fal­lu un an de R&D à l’équipe de Cédric Meston et Guil­laume Dubois, les deux fon­da­teurs de la start­up, pour se lancer sur le marché et, en quelques semaines, par­venir à con­va­in­cre des investis­seurs privés. Les Nou­veaux Fer­miers vien­nent effec­tive­ment de lever près de 2 mil­lions d’euros auprès d’acteurs tels qu’Adrien de Schom­pré (cofon­da­teur de Sushi Shop), Philippe Can­tet (aupar­a­vant DG chez Inno­cent), ou encore Edouard Roschi (cofon­da­teur du Labo). Les trois inno­va­tions de la mar­que sem­blent si con­va­in­cantes que les investis­seurs n’ont pas atten­du leur dis­tri­b­u­tion en super­marché — prévue dès la fin du con­fine­ment chez Car­refour & Mono­prix notam­ment — pour s’avancer. Un opti­misme sans doute nour­ri par un pre­mier accueil très posi­tif des pro­duits par les con­som­ma­teurs qui peu­vent depuis mars com­man­der leurs steaks et autres aigu­il­lettes végé­tales en ligne. 

Un positionnement unique

Les créa­teurs de la mar­que sont par­tis d’un con­stat sim­ple : le poids envi­ron­nemen­tal que fait peser notre mod­èle ali­men­taire, fondé sur la con­som­ma­tion de pro­duits ani­maux, est bien trop lourd. Dans un con­texte de crois­sance démo­graphique, impos­si­ble, dès lors, de pour­suiv­re dans cette voie sans com­pro­met­tre le futur des prochaines généra­tions. Les deux entre­pre­neurs déci­dent alors de se lancer dans un nou­veau pro­jet : celui de com­mer­cialis­er des pro­duits ali­men­taires en tous points ana­logues à la viande, saveur com­prise. En tous points, ou presque : les alter­na­tives végé­tales que Cédric et Guil­laume sont motivés à dévelop­per doivent être meilleures pour la san­té et pour notre envi­ron­nement, et être en mesure de séduire les flex­i­tariens.

Arti­cles liés

Recevez le meilleur de Vegan Magazine ✨

Pour être au courant des dernières actu­al­ités, événe­ments et bons plans trou­vés pour vous.

En vous inscrivant vous acceptez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité